Seconde étape : journée en gris

La journée sera nuageuse avec un peu de brouillard au départ de Toulouse, puis pluvieuse et enfin orageuse…

Le convoi traverse les Pyrénées par le tunnel de Vielha après une côte à faire souffrir les moteurs : un bon test ; réussi !


De l’autre côté y aura-t-il un ciel bleu ? Non pas aujourd’hui ! Seulement moins de brouillard et une accalmie à l’heure du pique-nique.

La route continue à travers l’Aragonnais assez désertique puis la province de Lerida ; vaste pleine agricole et fruitière.

A l’approche de Tarragone, le ciel se noircit puis l’orage éclate : pluie, quelques grêlons et des éclairs à répétition. On aperçoit la mer.

Le camping est à quelques dizaines de kilomètres au sud de Tarragone, en bord de mer, mais le temps en décourage plus d’un de planter la tente, au profit de bungalows à partager à trois ou cinq….

La nuit est évidemment tombée quand la cuisine s’installe pour préparer sous les projecteurs un repas qu’une accalmie va (peut-être) nous laisser apprécier à sa juste valeur…

 

 

 

8 réflexions au sujet de « Seconde étape : journée en gris »

  1. Merci pour ce suivi du trajet du convoi.
    Après un soleil radieux au départ en Auvergne, j’esoera Pour vous un meilleur climat en descendant vers le sud. Pas agréable de monter la toile sous la pluie …
    Je vous souhaite de meilleures conditions pour la suite.
    Amitiés et courage pour tous.

  2. On pense fort à vous… Pas de chance ce mauvais temps ; décidément, c’est presque à chaque fois en Espagne!…
    Bonne nuit la plus abritée et moins humide possible !
    Bizz du plat pays

  3. Quel beau départ !
    Bonne route à Luc et Myriam ainsi qu’à tous les convoyeurs et convoyeuses.
    Nous avons hâte de vous rejoindre.
    A très bientôt,
    Philippe et Annie R.

  4. Bonsoir à vous tous. Vous allez vers le soleil et nous avons le froid et la pluie. Je vous souhaite
    du courage .Je pense bien à vous.Bonne route.

    Merci pour vos informations.

Les commentaires sont fermés.